J’aimerais être un pissenlit…

J’ai beau voulu lâcher prise mais les circonstances qui ne cessent de brasser mon coeur ne me permettent pas d’en faire un mode de vie. J’avais réussi à un moment donné à l’atteindre, j’étais remplie de bonnes intentions et ouverte à le pratiquer plus souvent, voire à l’adopter régulièrement mais les vents forts ne cessent de me ramener à la case Départ.

Je ne suis pas prête à abandonner…je ne suis pas prête non plus à laisser le travail à moitié fait. Ça ne me ressemble pas. Mais, ces temps-ci, lâcher prise est devenu aussi pesant que les armes et munitions que je transporte pour mon combat interminable. Je ne sais plus si je devrais simplement lâcher prise et laisser la vie se charger de tout à sa manière ou continuer à combattre pour atteindre ce qui m’est important!

Je veux bien me laisser au courant au lieu de me battre contre et épuiser ma réserve d’énérgie et ma paix intérieure avant d’atteindre le rivage mais c’est plus fort que moi. La vie teste ma patience et ma résilience sans arrêt, sans répit. Heureusement ou malheureusement, j’ai une patience infinie. Mais je n’en veux plus de ces maudits tests. Je ne veux plus devoir faire preuve de patience à tous les jours…Il me semble que j’ai réussi ce test il y a longtemps. Un répit est plus que souhaitable.

J’aimerais être un pissenlit qui laisse aller ses graines au gré du vent, sans résistance. Tout en douceur et légèreté. Il se libère pour pouvoir renaitre beau à nouveau, droit sous le soleil et face aux vents….Il se renouvelle après chaque cycle de vie et se multiplie contre vents et marées, insouciant de tout ce qui essaie de l’anéantir….certains le détestent pour sa persistance mais on ne s’empêche d’envoyer un voeu dans l’univers en soufflant sur sa boule délicate et regardant ses graines soyeuses virevolter comme de petites plumes d’oiseau avant de se laisser emporter loin….

Se laisser emporter…y a-t-il un mode d’emploi à ça? J’ai oublié ce que ça sent et ce que ça goûte. Lorsque notre âme est fatiguée, elle ralentit notre cheminement et alourdit nos pas. C’est là notamment qu’il faudrait se laisser emporter par le flot des évenements pour se ménager et se donner répit.

« Lâcher prise, c’est accepter ses limites, c’est arrêter de se battre au détriment de son équilibre, de son intégrité et de sa liberté ~ Nathalie Dinh »

6 réflexions sur “J’aimerais être un pissenlit…

  1. Souvent, les événements se répètent ou reviennent juste pour nous tester pour voir si c’est bien toujours ce chemin qu’on a décidé de suivre… Et si tu réponds, oui je continue et bien, tu verras que ça se reproduira moins ou plus du tout 🙂.

    Courage ma belle, tu as déjà fait le plus difficile.

    Tu arrives au bout d’une histoire dont tu vas pouvoir fermer le livre et débuter l’écriture d’une autre encore plus belle.

    J’ai vécu cette transition et pour bien fermer la porte, j’ai écris une lettre à toute cette période et avant de partir définitivement, je l’ai lue et relue.

    Ensuite, la nouvelle aventure débute. Laisse toi du temps. Un pas après l’autre et un jour, ton cœur de saumon pourra à nouveau battre avec plus légèreté.

    Belle journée et encore merci pour ton article.

    Bisous 😘

    Aimé par 2 personnes

    1. Comme tu as raison ma chère! J’aurais du voir ça comme toi. Mais ces tests de la vie dure depuis assez….je n’en peux plus. Je dors mal, je suis physiquement fatiguée et me semble que mon corps ne collabore plus avec le reste de moi. Sûrement sa façon de m’avertir de « lâcher prise » et laisser la vie s’en occuper. Vraiment pas évident lorsqu’on est habituée à s’occuper de tout et on est perfectionniste. Hâte que cette transition finisse. Que les vacances commencent pour déménager et se reposer.
      Merci beaucoup de ton commentaire Nicole et merci de tes encouragements et tes belles ondes positives qui me font du bien ce matin❤️

      Aimé par 2 personnes

  2. Je suis en chemin aussi sur ce fameux lâcher prise et je constate que ce n’est pas chose évidente. J’ai parfois l’impression de faire de minuscules pas en avant qui s’effacent d’un coup. Et je me retrouve là où j’étais, un peu plus perdue.
    Je t’envoie mes plus affectueuses pensées Dina. Chaque chose en son temps. Tu es malmenée ces temps ci mais tu vas y arriver. Il y a toujours du chaos dans les changements de vie.

    Aimé par 2 personnes

    1. Le plus difficile dans la vie c’est quand on déclare la guerre sur toi en utilisant tes enfants. C’est ce que je vis. Je dirais plus lorsque ce sera fini car je sais que cette personne me lit religieusement et essaie de trouver le moindre indice de ma souffrance. Une période de chaos sera suivie de félicité durable, c’est ce que je souhaite. Merci pour ton commentaire ma belle. Affectueusement, Dina!

      Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Dee La Rêveuse,

    Dès que nous souffrons nous imaginons qu’il s’agit d’un mal. De fait, c’est justement ta foi en Dieu qui peut te donner les clés de cette souffrance. Lorsque nous sommes à chercher la lumière en nous, celle-ci fait mal. Cela semble paradoxale, mais pas du tout. Il s’agit d’une Alchimie qui nous transforme. Si tu as foi en La Lumière, sache que tout ce que nous vivons est un Bien pour nous, y compris pour nos enfants, pour celui que l’on quitte etc… Nous sommes dans un grand scénario de Retour. Le laisser-agir ce n’est pas l’abandon de sa conscience, mais c’est l’orientation en Lui qui nous donne à accepter nos souffrances. Le bonheur, ce n’est pas l’absence de souffrance, le bonheur c’est de savoir avec certitude que nous sommes des êtres d’évolutions et que nous commettons des erreurs, que nous ne sommes pas parfaits, mais parfaits de notre imperfection, si je puis dire. Nous ne sommes pas à maîtriser notre Destin, et en vérité, le choix que nous avons c’est de toujours tourner Cela en Lui, en Sa Lumière. En fait, laisse ton cœur te parler : aime. Même si tu es peut-être dans la confusion, aime, y compris celui que tu as quitté. Enveloppe-le de ton Amour en secret. Prends en La Force de ton Amour, cet Amour du Pardon. Petit à petit, il se passe Quelque chose. Je t’envoie toute ma tendresse.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Latmospherique Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s