Mon Coeur de Saumon a un an

Il y a un an, je ne savais pas trop encore dans quoi j’embarquais. Je me posais mille et une questions si j’allais réussir à écrire d’une façon régulière et constante. Si j’allais trouver des sujets, des idées, des mots. Si j’allais être lue. Si j’allais surtout garder l’enthousiasme des débuts.

Créér un blog est facile. En deux clics, il est mis en ligne et prêt à être garni de textes et de billets. Le plus dur c’est de l’entretenir et de continuer à l’alimenter afin de maintenir l’intérêt des lecteurs et surtout des autres blogueurs pour qu’ils poursuivent à lire et à interagir avec les textes.

Lorsque j’ai décidé de me jeter à l’eau, je n’avais aucun plan, aucune vision. Je voulais simplement traduire mes ressentis par des mots. J’avais ce besoin profond de creuser dans mon âme afin de faire jaillir tout ce qui m’étouffait, ce qui m’empêchait de respirer. De me libérer et de libérer ces mots restés coincés dans ma gorge pendant longtemps. On dit (et je l’ai souvent répété) que les mots guérissent les maux. Écrire a guéri beaucoup de mes maux. Écrire m’a redonné ma liberté. La liberté d’être moi-même à nouveau. La Liberté de m’accepter comme je suis avec toutes mes imperfections, de m’aimer et d’être fière de moi-même.

Avec chaque nouveau texte, je retrouvais un morceau de moi que je recollais aux autres. Un texte à la fois. Un an plus tard, j’ai retrouvé tous mes morceaux perdus. Aujourd’hui, je suis complète plus que jamais. Ce blog m’a permis de me réapproprier ma voix. De faire souvent des introspections, de sonder mon coeur, d’être simplement reconnaissante d’être en vie et moi-même.

Ce n’est pas qu’un blog. C’est une tranche de vie. Une vie que j’ai recréée à ma façon. Ce blog m’a vue vibrer, pleurer, rire, rêver, se défouler, rager, aimer, oublier, décevoir et se décevoir.

Ce n’est pas qu’un blog. C’est moi. Tout moi. sans filtre, passionnée, intense, vraie, sensible, imparfaite. C’est mon reflet. Et il est à mon image. Il me suit dans tous mes états d’âme.

Ce n’est pas qu’un blog. C’est un moyen de communication qui m’a permis de tisser des liens avec d’autres blogueuses et blogueurs de partout dans le monde. Une fenêtre qui s’est ouverte sur de nouveaux horizons, sur de nouvelles amitiés, sur la vie des personnes qui vivent ou ont vécu des expériences similaires aux miennes ou non.

En un an, j’ai grandi et cheminé. J’ai appris à ne plus attendre demain, ni vendredi, ni l’été et ni les vacances. J’ai assumé que sortir des sentiers battus est correct. J’ai compris que vivre le moment présent enlève beaucoup d’inquiétude et d’angoisse. J’ai pratiqué le lâcher-prise et j’ai…lâché prise sur tout ce que je ne peux pas contrôler. Enfin de compte, c’est un acte de confiance en la vie. Ai-je réussi? À 85% du temps, OUI.

Mon coeur de Saumon a eu un an hier et j’en suis fière de ce que j’ai pu réaliser. Je vous remercie de me lire et de croire en mon talent en écriture, d’échanger avec moi sur les différents sujets et de me partager également une tranche de votre vie.

« Tout ce qui est écrit continue de vivre; tout ce qui n’est que parler meurt! » Citation orientale

19 réflexions sur “Mon Coeur de Saumon a un an

  1. Bon anniversaire !
    Je trouve toujours intéressant de voir l’effet des mots sur ce qu’on est, et à quel point ils peuvent nous transformer. Que ce soit à travers ce qu’on écrit (pour évacuer, analyser, comprendre, …), ou ce qu’on lit chez les autres (pour découvrir d’autres points de vue, apprendre, s’enrichir, …). Et c’est pas forcément évident de trouver motivation, temps et inspiration pour alimenter régulièrement un blog, bravo pour avoir su/pu continuer à le faire ici !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ce beau commentaire. Le temps manque gravement mais c’est un projet qui me fait du bien que je ne lâcherai pas c’est certain. Tous ces échanges ici, les billets partagés servent à nous faire grandir, à partager des expériences et aussi à être solidaires par rapport à ce qu’on peut vivre. Merci encore d’avoir pris le temps de s’arrêter “chez moi”. Au plaisir de te lire.

      J'aime

  2. Merci d’avoir partagé ce cheminement avec nous Dina. Les mots posés aident à se libérer des maux intérieurs. Les échanges nous construisent aussi. Ces tranches de vie partagées nous aident à démêler le vrai du faux, l’utile de l’inutile, l’essentiel du superficiel.
    Dis tu m’aiderais à apprendre à lâcher-prise? J’ai l’impression d’en être encore à 10%!
    Je t’embrasse affectueusement et au plaisir de te lire encore souvent.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi ma belle Marie d’être ce que tu es. Tu enrichis mon quotidien par tes partages. En effet, ça nous aide à voir plus clairement et à comprendre notre propre place et ce qu’on peut apporte aux autres. On a une certaine responsabilité en tant que blogueurs et blogueuses par rapport à ce qu’on publie. C’est bien d’être authentique et vrai mais c’est autant d’importance d’apporter même un mini quelque chose aux autres qui nous lisent, qu’on réussissent à les toucher, à les faire réagir pour interagir. Contente que tu fasses partie de ma vie de blogosphère. Je t’embrasse et te souhaite un superbe weekend❤️

      Aimé par 1 personne

  3. Bon Anniversaire !
    C’est un très beau travail – car si c’est un plaisir, c’est aussi un travail – que vous faites.

    Lâcher prise : En ce qui me concerne, il y a encore beaucoup de pain sur la planche. Mais je m’y attelle. On perd beaucoup de temps et d’énergie à combattre ce qui ne peut être combattu. C’est en lâchant prise que l’on se rapproche de la sérénité.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour. Merci beaucoup pour le souhait. Le blog est juste pour le plaisir :).
      Lâcher prise est un combat au quotidien. J’ai appris à lâcher prise dans certains sphères de ma vie et pour d’autres c’est en cours d’apprentissage. La prise de conscience est importante. Le reste viendra. Au plaisir ☺️

      Aimé par 1 personne

  4. Bon anniversaire à ton blog et à toi Dina,
    ton article est limpide, il dit avec le coeur tout ce que l’aventure de ton blog t’apporte.
    Tu vois, tous ces articles sont tes témoins silencieux. Ils disent pour toi ce qui te traverse, t’anime et te colore si singulièrement. Je suis heureuse pour toi, car ce que tu décris de ton expérience du blog est si positif. Je te souhaite d’autres anniversaires, d’autres belles rencontres, d’autres précieuses inspirations!
    Merci pour la magnifique maxime en fin d’article
    Tout fort
    Corinne

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s