Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez vous…(Temps imparti entre copines #1)

Voici le début d’une série de textes que je vais écrire en synchro avec mon amie d’outre-mer Maud. C’était son idée de partir avec le même titre, une fois par semaine, en le choisissant à tour de rôle. Le challenge est d’écrire le texte en 30 minutes en laissant libre cours à son imagination. Le choix du titre pour cette semaine est juste parfait. Bloguer m’a permis de croiser le chemin de Maud. Malgré la distance et le décalage horaire, une amitié complice est née entre nous deux. Est-ce le jeu du hasard? Non…

Le hasard, je n’y crois pas. Il n’y a rien qui arrive pour rien dans la vie. Toutes ces personnes qui croisent ton chemin, à chaque moment de ton existence sur cette planète, sont là pour une raison, pour un but. Des fois, pour t’apprendre une leçon et d’autres fois, pour embellir ta vie et agrémenter ton quotidien.

Il y a un plan pour chacun et chacune d’entre nous. Les personnes qu’on rencontre sont là pour mettre ce plan à exécution. Elles ne s’y trouvent pas par coincidence. Elles ont été destinées à surgir à tel ou tel moment. La question existentielle est de savoir « Pourquoi elle et maintenant? ».

Sur le coup, on n’y pense pas. On se s’y rend même pas compte. Avec le temps, les pièces du casse-tête, une par une, tombent au bon endroit et il commence à prendre forme, à avoir plus d’allure. On réalise que la présence de cette personne dans notre vie avait un rôle précis à jouer. Un rôle qui peut être positif ou négatif mais qui n’est absolument pas le fruit du hasard.

Dans ma vie, depuis 41 ans, j’ai rencontré du monde. Des fois, je comprenais le pourquoi assez rapidement. Je me rappelle encore de ce matin, je prenais l’ascenseur pour me rendre au 30ème étage où se trouvait mon bureau. Je n’étais pas dans mon assiette ce matin. J’avais passé une mauvaise nuit et j’étais à fleur de peau, le coeur lourd. J’ai embarqué dans l’ascenceur et avant que les portes ne se ferment, j’ai vu un jeune homme se presser pour embarquer aussi. J’ai bloqué la porte pour lui permettre d’y entrer. Il m’a adressé le plus beau des sourires et m’a dit merci. Il a débarqué avant moi et a pris le temps de me souhaiter de passer une « magnifique journée ». Cet homme n’était pas dans cet ascenseur par hasard. Son rôle était d’égayer ma journée. En effet, il a fait ma journée. Depuis, j’ai pris l’habitude de dire bonjour et bonne journée dans l’ascenceur, du coup quelqu’un aurait besoin d’un rayon pour changer le cours de sa journée.

Je crois en la connection spirituelle entre les personnes. Cette connection fait en sorte qu’elles se rencontrent, qu’elles se croisent. Pourquoi ça clique avec telle personne mais pas avec l’autre? Pourquoi la télépathie existe-t-elle? Dans mon cheminement spirituel, j’ai appris à détecter ces signaux et à leur accorder une grande importance dans ma vie. Je décortique et j’analyse ce qui me lie aux personnes autour de moi pour comprendre le message envoyé à travers leur présence, le rôle pour lequel elles sont là. Le rôle que moi je joue ou dois jouer dans leur vie. Car c’est réciproque.

Chaque rencontre est un rendez-vous planifié. On est destiné l’un à l’autre d’une façon quelconque. Il reste à le déplier comme on déplie un Papyrus pour déchiffrer le message écrit.

Cette sensation étrange qu’on a des fois en rencontrant pour la toute première fois quelqu’un. On a l’impression de l’avoir connu. Mais on est incapable de mettre le doigt dessus. Nos âmes se reconnaissent et se parlent. Et ça ce n’est pas le hasard! C’est le destin car « ce qui nous est destiné, finit par nous rejoindre. » On est du pour se retrouver. C’est un rendez-vous et tout l’univers s’accorde pour qu’il se réalise.

3 réflexions sur “Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez vous…(Temps imparti entre copines #1)

  1. Vos pensées se recroisent Dina.
    Chaque rendez-vous nous apporte quelque chose – parfois il faut le recul pour s’en rendre compte.
    Quant aux âmes qui se trouvent, se retrouvent, c’est quelque chose que je ressens de plus en plus ces dernières années.
    Très belle journée Dina. Grosses bises

    Aimé par 1 personne

    1. Tellement Marie! Maud a fini avant moi et qd j’ai fini, on s’est mises à lire chacune le texte de l’autre. Même les commentaires au même moment étaient presque identiques.
      Quand on atteint l’étape où l’on comprend la présence des autres c’est qu’on a cheminé au niveau spirituel. La souffrance, les difficultés, les batailles nous forgent spirituellement. Le terme « vieilles âmes » trouvent son sens complet.
      Merci de ton précieux passage. Câlins. Dina

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s