L’inconnu que j’attends

Après chaque rupture ou déception, je me suis demandée si l’autre pensait un peu à moi, s’ennuyait juste un peu de moi. Si j’étais difficile à oublier. S’il me classait rapidement dans son archive de conquêtes amoureuses.

L’idée me hantait, voire me perturbait. Comme je l’ai déjà mentionné auparavant, chaque personne qui passe dans notre vie y laisse son empreinte. Il y laisse un peu de lui. On devient un “patchwork vivant” de toutes ces histoires terminées. Ou laissées sans point final, en suspens dans l’espoir qu’un jour, dans une autre vie, elles se transforment en une légende d’amour sans pareil.

Bon, j’exagère un peu là pour la légende.

À chaque fois, je souhaitais que ce soit la dernière. Qu’il soit celui que j’ai toujours attendu et voulu être en amour avec. Qu’il soit celui qui m’aimerait à la folie, qui crierait sur tous les toits que je suis la femme de sa vie. Qu’on puisse écrire ensemble notre nouvelle histoire et créer une vie à notre image.

J’ai tant espéré qu’il soit lui, mon partenaire, mon ami, mon complice, mon confident, mon Nord et mon point de repère. Qu’il tombe en amour avec mes défauts et mes imperfections. Que ma tête souvent dans les nuages l’amuse et le fasse sourire. Qu’il me rassure lorsque je suis prise de doute. Qu’il me réconforte quand la peur s’empare de moi. Et quand j’ai l’envie de m’enfuire, qu’il me prenne dans ses bras et me dise qu’il tient à moi. Qu’il veuille se battre pour que ça fonctionne et ne désespère pas lorsque je désespère. Qu’il ne perde pas confiance que ça peut fonctionner entre nous. Qu’il sache apprécier ma douceur, rire à mes blagues et se délecter de mes petites folies. Qu’il croie aux deuxièmes chances et au pardon. Qu’il accepte que je veuille être toute seule dans ma bulle des fois et qu’il m’attende, patiemment, à bras ouverts, que je revienne vers lui. Qu’on rie aux éclats, qu’on se chatouille, qu’on se colle tendremement.

J’avoue ne pas avoir aimé comme il faut, des fois, mais je n’ai pas été aimée non plus comme il le faut, d’autres fois. Le timing aussi a joué contre nous. La distance n’a pas été clémente non plus parfois. Mais j’ai toujours cru que ce qui nous est destiné finit par nous rejoindre. Ce n’est qu’une question de temps. Le timing pour que les astres s’alignent et que Vénus approuve le choix!

Je ne veux plus de ces mâles alpha qui veulent s’imposer et me faire sentir que je suis chanceuse d’avoir leur attention et affection. J’ai vécu avec un pendant 14 ans. Ce n’est plus ce que je veux pour le restant de ma vie. La douceur d’un homme, son affection, sa compréhension c’est dont je veux et j’ai besoin dans ma vie.

Un macho, c’est génial à 20 ans. Mais à 40 ans, c’est un homme mature, authentique, sûr de lui-même. Un homme qui dégage de la confiance et qui inspire la sécurité à ses côtés. Qui tombe encore et encore en amour avec moi. Qui me respecte et me considère comme un être humain à part entière. Simplement, un homme capable de douceur comme de fermeté et de solidité.

« Avec certains êtres, très rares, il faudrait ne pas parler. Il faudrait tout de suite être dans les bras, caresser le visage, les paupières, les joues, les lèvres, les effleurer d’un doigt, lentement d’abord, puis dans un baiser, passionnément. S’embrasser. S’étreindre. Les mots sont inutiles. Les mots viendraient plus tard confirmer ce que les corps ont su dès les premiers instants. » Laurence Tardieu

13 réflexions sur “L’inconnu que j’attends

  1. Tu as appris du passé Dina, tu sais ce que tu veux aujourd’hui. Cet homme existe quelque part. Il croisera ton chemin un jour. Tu sauras ce jour là. Il n’y aura pas à être autrement. Ce sera juste la rencontre de deux vérités.
    Je t’embrasse bien affectueusement.

    Aimé par 1 personne

    1. En effet, je ne peux accepter désormais ce qui est ordinaire, ce qui ne me fait pas vibrer au plus profond de moi, qui ne me rend pas ce que je peux offrir. En cette journée du 8 mars 2018, je ne suis plus la même. Je me suis battue pour être cette femme que je suis aujourd’hui : forte, sûre d’elle-même, heureuse malgré les moments moins évidents, LIBRE, qui dit non qd ça ne fait pas son affaire! Je te souhaite une bonne journée du 8 mars ma belle Marie et je t’embrasse!

      J'aime

  2. « Tout est poison et rien n’est sans poison ; la dose seule fait que quelque chose n’est pas un poison. »
    Citation inscrite sur une plaque, au Jardin des Plantes à Paris (côté Place Valhubert) que l’on doit à Paracelse (né Philippus Theophrastus Aureolus Bombastus von Hohenheim) médecin & philosophe de la nature [ 1493-1541 ].
    🤔👨‍🎓👨‍🌾

    Aimé par 2 personnes

  3. C’est un sujet tellement délicat ! mais c’est sur qu’avec l’âge et l’expérience, on change…Moi je dis souvent que si un jour, je dois a nouveau entrer en amour, je voudrais que ça soit « une évidence »…je ne sais pas trop pourquoi ce mot est venu a moi. J’ai réfléchi et je me suis dit que l’évidence n’avais rien à voir avec la perfection mais plutôt une histoire qui te dit au fond de toi que c’est le bon et que nous saurons dépasser les difficultés…quelque chose comme ça ! J’ai déjà vécu ça dans ma jeunesse mais je n’ai pas su le garder… Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Je pourrai t’en parler des heures de quoi de fois j’ai foiré par peur, peut-être par lâcheté. Je ne sais pas. J’ai tout donné en 14 ans et la récompense? Remplacée par une autre. D’où la source de mes appréhensions. Je ne veux plus m’investir pour retourner après à la case départ. J’ai perdu des années de ma vie. Ma peur est justifiée mais encore là, on est pas tous pareil. Certains pire 😂 mais d’autres, mieux. Je ne sais pas. Faut prendre le risque pour le savoir. J’ai bien dit le risque! Seigneur, que l’humain est compliqué! Merci de ton passage et pour ton commentaire pertinent comme tous les tiens avant💖

      J'aime

      1. Oui, les relations ne sont pas simple. Je crois que dans ton cas si tu as tout donné, alors tu n’as aucun regret à avoir. C’est lui qui un jour va s’en mordre les doigts parce qu’il n’a pas su résister au chant des sirènes… On ne trouve pas à tous les coins de rue des femmes qui donnent tout ! Et puis la vie renvoie toujours l’ascenseur. j’ai aussi vu partir le père de mon fils avec une autre. 10 ans plus tard, celle avec laquelle il était parti, est partie avec un autre et il a vraiment souffert… je n’ai pas pris plaisir de le voir souffrir, loin de là mais il a pu comprendre ce que j’avais vécu ! Bien sur on souffre et on à peur de souffrir à nouveau mais comme tu dis, on ne peut que prendre le risque. Bisous

        Aimé par 1 personne

  4. It’s been 2 years already since it’s over. so basically if i go with your theory as of one month per year, I’m done :). However, it’s only what I wish in a partner. Between you and me, i found my balance and i’m happy to be alone. I finally have the time to breathe and do every thg i always wanted to do. Thx for dropping by. I hope the translation thg works well on my blog.

    J'aime

    1. Oui et je suis tombée dessus finalement, un homme doux, affectueux mais très solide. Il sait ce qu’il veut et n’a pas peur de nommer ses sentiments. Et surtout qui s’assume. Et qui est guéri de son passé! Je confirme. Ils existent. Je l’ai attendu longtemps 😉😁😌

      Aimé par 1 personne

      1. J’espère que mon chemin va rejoindre celui de la personne qui me convient prochainement. Je ne désespère pas, pas tous les jours en tout cas. Malgré les jours gris, au fond de moi je ne peux cesser de croire qu’il existe.
        Je te souhaite beaucoup de bonheur avec lui et dans ta vie en général aussi ❤

        J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s