Voyager léger? Impossible!

Qui n’aimerait pas voyager léger? Qui n’aimerait pas laisser derrière lui ses vieilles valises remplies de vieux souvenirs, de toute son histoire pour repartir plus léger, plus libre et plus serein? Qui ne souhaiterait n’avoir rien à déclarer en arrivant à destination? Moi, en tout cas, je choisirais cette option SI j’avais le choix.

La réalité est différente. On ne peut pas nous départir de notre vieux stock comme on veut. Il est attaché à nous et nous suit comme notre ombre. Il devient notre identité s’il nous gâche la vie des fois.

Dans ma valise, la peur a trouvé sa place. La peur d’échouer pour la énième fois dans une nouvelle relation amoureuse. J’ai perdu d’ailleurs la recette du bon fonctionnement des relations. Je me demande souvent comment font ceux qui sont en couple pour y demeurer.

Ma mémoire, devenue sélective avec le temps, n’a pas conservé la vidéo de mes 14 ans de marriage. Même si j’essaie d’extraire ces données de mon inconscient, je suis incapable de me rappeler comment notre couple avait survécu à l’époque. On a eu de beaux moments quand même et ce n’était pas tout le temps noir…

On dirait que mon cerveau a subi un formatting intense et a radié tout ce qui est en rapport avec cette tranche de ma vie.

Probablement que cette fonctionalité de notre cerveau a été exprès conçue pour nous aider à passer à travers une peine d’amour survenue ou à cause d’une séparation. Sinon, nous n’aurons jamais assez de courage pour entamer une nouvelle histoire. On est heureusement des créatures qui oublient. C’est notre instinct de survie qui s’active pour nous garder en vie.

Malgré qu’on oublie des faits, notre cœur lui il n’oublie jamais ce qu’il a ressenti au moment où ça s’est passé. Il garde en mémoire le goût amer des peines d’amour et reste décoré de cicatrices.

Avec le temps, on développe une certaine appréhension vis-à-vis l’engagement émotionnel. La peur d’échouer à nouveau. La peur de ne pas être assez aimée. La peur d’être remplacée. La peur d’être plan B ou une béquille ou encore un pansement. Et simplement la peur du rejet.

À cause de cette peur, on prend la fuite au lieu de lui faire face. Notre peur du rejet devrait être tansformée en désirs d’être en lien avec l’autre. Notre peur de foirer devrait être notre désir de bien faire.

En même temps, il faudrait que l’autre nous soutienne s’il tient un peu à nous. Et non de tourner le dos. Tout le monde, désormais, cherche ce qui est facile, sans trouble. Une boîte à conserve ou un plat congelé à consommer en deux bouchées quoi. Personne ne pardonne tes “gaffes” ni te donne une deuxième chance de démontrer que ça pourrait fonctionner. Non, allez, Next!!!

Est-ce que mes déceptions vont s’emparer de moi? Non. Malgré tout ce que je peux ressentir envers quelqu’un, ma peine ne dure que le temps d’une nuit. Je tourne la page et je passe à autre chose. Next please….plus de temps à perdre.

Peut-être qu’il y a un peu d’orgueil là-dans mais surtout une façon de gérer ma douleur. Je me mets à off et j’appuie sur delete. Je ne m’auto-torture plus comme je l’ai fait souvent dans ma vie.

Perdre un petit quelque chose de nous après chaque séparation, peine, deuil est normal. On ne peut pas demeurer les mêmes.

Comme je l’ai dit souvent, nous portons en nous l’empreinte de chaque personne qui a fait passage dans notre vie, quelqu’il soit court son passage.

On oublie les mots échangés, mais on n’oublie jamais comment on s’est sentis avec lui. On le garde à jamais au fond de notre âme.

« On peut oublier un visage mais on ne peut tout à fait effacer de sa mémoire la chaleur d’une émotion, la douceur d’un geste, le son d’une voix tendre. »TAHAR BENJELLOUN

35 réflexions sur “Voyager léger? Impossible!

  1. Un beau texte j’aime la façon dont tu écris ton ressenti, il y a toujours de l’espoir, tu sais la petite lueur au bout du tunnel! Tu demandes comment font les couples qui durent, il n’y a pas de recette miracle, il faut beaucoup d’amour, de la compréhension de part et d’autre, laisser à cha

    Aimé par 1 personne

    1. je continue, à chacun sa liberté, cultiver un jardin secret, ne pas avoir forcément les mêmes amis etc… plein de petites choses, enfin je pense qu’il faut trouver la bonne personne. Amitiés et bon après-midi MTH

      Aimé par 1 personne

    2. Eh oui je ne perds pas espoir malgré tout. Je suis faite optimiste, trop même hihihi mon optimisme me donne des ailes pour…rentrer dans les murs! Bon du Sérieux là, merci! Laisser tomber est tellement facile de nos jours, on ne se bat plus, d’où mon questionnement existentiel sur les couples☺️😉😎😅

      J'aime

  2. Je crois qu’il faut un jour faire face à sa / ses peur(s) et ne pas fuir. Pour autant comme tu le dis il faut que l’autre en face (que ce soit en amour ou en amitié) soit prêt à patienter, fasse preuve de compréhension.
    Car nos histoires, nos passés nous ont façonné d’une certaine manière. Si nous arrivons à nous libérer de certaines choses, cela ne se fait pas d’un coup. Il faut du temps et de l’amour pour se construire à deux (ou plus).
    Très belle réflexion Dina. Merci

    Aimé par 1 personne

  3. Le fait d’en parler c’est qu’il a existé ce passé et qu’il va nous accompagner pour nous aider à ne pas faire les erreurs. Qu’il est bon de s’appuyer sur cet ancien ami qui ne nous empoisonne plus par sa présence. Bonne soirée Dina;

    Aimé par 1 personne

  4. Coucou je débute je patoge un peu j’espère que tu auras cet écrit et que je verrai la réponse , suis à la ramasse ici, sinon j’ai d’autre sur ma page g+
    tu peux toujours regarder aussi, merci pour le commentaire chez moi bisous

    Aimé par 1 personne

      1. Oui j’i ai commencer à lire chez toi j’aime beaucoup on se ressemble dans la sensibilité de l’âme à la sensualité des mots et de la vision de l’amour

        J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s