Puis c’est comme ça…

On m’a conseillé de ne pas trop m’exposer. De ne pas me mettre autant à nu car ça compromet tout début d’une « relation ». Ça met en danger mon image.

Mon point de vue est différent. Si parler en toute transparence, si être authentique et vraie compromet. Je suis partante. Je n’ai pas peur de m’exposer, encore moins d’être moi-même, sans filtre, sans voile. Notre monde est devenu trop fake, trop apparences. On veut bien paraître. On veut montrer une vie parfaite. Le couple parfait. Les enfants parfaits….alors qu’en vraie vie, on est loin de l’être!

——————————————–

Il y a des jours plus difficiles que d’autres où l’on a l’impression de reculer au lieu d’aller de l’avant. Encore pire. Il me semble que tous les mini pas faits vers l’avant n’ont servi à rien. Peine perdue. Je retourne à la case départ, à la première marche de l’échelle.

Ce soir, l’envie de jouer à la femme forte et invincible ne me tente vraiment pas. Les fantômes du passé me hantent à nouveau. Le doute regagne mon cœur fragilisé par la douleur que la vie m’a imposée contre mon gré. Je n’ai pas l’énérgie non plus de me battre contre mes peurs et mes appréhensions. Je les laisse gagner du terrain cette fois-ci.

Ce que j’aimerais, ce soir, un câlin rempli de tendresse. Une caresse effaçant ma tristesse et apaisant mon angoisse et mes doutes. Un regard affectueux me ramenant en douceur au moment présent. Je ne veux pas me perdre dans ma tête mais plutôt me retrouver dans mon cœur.

Le manque de sommeil et la fatigue n’aident pas ma cause. Mille et une pensées mijotent la nuit à l’intérieur de mon cerveau et font jaillir une gamme d’émotions me laissant perplexe face aux questions existentielles de la vie. Ma vie. Pourquoi la nuit? Putain, pourquoi?!

Je commence à apprécier ma vie de célibataire. Le calme, le prévisible qui viennent avec. J’ose croire que c’est l’âge. Les premiers signes de vieillissement? Aucune espèce d’idée!

Et pourtant, je ne suis pas prête à renoncer à mon cœur bohémien. Un peu fou. Un peu indépendant. Trop saumon, aux gênes sauvages. Mon coeur qui veut aimer et être aimé…

Je suis faite pour ressentir les vagues qui agitent mon âme. De sentir tout mon être vibrer de vie. Mais c’est quoi ce qui me prend ce soir de vouloir tout lâcher et m’enfermer dans ma petite bulle réconfortante? Rassure-moi, s’il te plaît, dis-moi que tu tiens, un peu à moi. Juste un peu. Ça fracassera ma bulle et me ramenera à toi!

La nuit dernière, j’ai fait à nouveau le même rêve. Je suis laissée dans un endroit qui m’est inconnu et ce visage familier qui me laisse seule et ne se retourne pas à mes appels. Je me suis réveillée avec un sentiment d’abandon et d’extrême solitude. C’était étouffant!

J’ai traîné ce feeling toute la journée avec moi. Je me suis forcée à garder mon sourire habituel et mon air désinvolte, léger, joyeux.

Contre marées et vents, j’ai réussi à passer à travers la journée. Mais le coup de barre je l’ai ressenti en débarrant la porte d’entrée, chez nous. De toute évidence, mon système me parle. Il faut que je pense plus à moi et à mes besoins. Demain, c’est un nouveau jour. Une nouvelle naissance. Un nouveau départ.

Et comme ma confidente et mon amie d’outre-mer me répète souvent, la nuit porte conseil. Couche-toi et ne pense à rien….

« Ne me dites pas de ne pas pleurer. De me calmer. D’être moins excessive. D’être raisonnable. Je suis une créature émotionnelle. C’est ainsi que la terre a été créée. Que le vent continue à polliniser. On ne dit pas à l’océan Atlantique de se contrôler. » EVE ENSLER

https://youtu.be/ItXN84SLxMA

20 réflexions sur “Puis c’est comme ça…

  1. Ma Dina comme j’aimerais pourvoir te serrer dans mes bras…. Comme j’aimerais pouvoir alléger ton chagrin… Comme j’aimerais te faire sourire, qu’on se mange un gros bout de gâteau au chocolat et qu’on puisse boire un thé tout en parlant durant des heures.
    J’espère que tu dors à cette heure ci. Tu vas retrouver tes enfants ce soir, ils vont t’apporter de la joie dans ton foyer, ils vont réchauffer ton coeur. Je t’embrasse fort ma Dina, je suis là si tu veux, quand tu veux…… Même si loin physiquement tu ne quittes pas mes pensées.

    Aimé par 1 personne

  2. Dina ta nuit n’est pas terminée dans ton Canada j’espère que tu as pu trouver un peu de réconfort dans ton sommeille. C’est lorsque l’on croit que tout est fini que tout recommence avec des surprises si jolies qu’il faut les recevoir c’est ce que je te souhaite pour aujourd’hui, demain et tous les autres jours de ta vie.
    Mais surtout reste toi même
    Ton amie de France

    Aimé par 1 personne

  3. Etre vraie, tu as raison Dina. Pourquoi vouloir cacher qui nous sommes, ce que nous ressentons.
    J’espère que la nuit aura apaisé ton coeur. On avance toujours même quand on a l’impression de faire du sur place. Certains jours sont plus difficiles à vivre que d’autres. Tout va de travers et l’accepter c’est aussi une façon de prendre soin de soi, de s’écouter.
    Je t’embrasse bien affectueusement.

    Aimé par 2 personnes

    1. Ça va mieux merci. Je suis fière de mon cheminement qui me permet de retrouver ma paix assez vite. Non je ne me cacherai pas pour personne. Je me suis battue pour me rendre là. Je suis la seule qui paie mes factures donc personne n’a son mot à dire…
      Merci Ma Marie. Je t’embrasse aussi!

      Aimé par 1 personne

      1. Je ne crois pas à partir du moment où elle est garante de ton bonheur parce que quelqu’un d’heureux ne peut de toute façon pas faire de mal au sens de vrai mal… 🙂 ça ne fait donc pas de mal d’en bousculer certains en acceptant d’être toi pour qu’ils acceptent l’autre tel qu’il est… Tu imagines comme il en faut du courage pour s’assumer, sans masque et sans artifice ? Bon week-end à toi 🙂

        Aimé par 1 personne

  4. J’ai été accusée de menteuse par rapport à mes ressentis. Ça m’a blessée profondément! Je ne changerai pas pour autant. Je suis spontanée et authentique. Tant pis pour le reste. Bon weekend aussi 😌☺️☀️🌈

    J'aime

    1. Dina, un ressenti ne peu pas être un mensonge puisque c’est ton ressenti. Personne n’a rien à dire par rapport a ce que tu ressens ! On peut discuter des idées, des points de vue, des avis mais il n’y a rien à discuter d’un ressenti. Pour moi un ressenti en appelle un autre, tu témoignes, je témoigne mais celui qui commence à juger un ressenti se trompe forcément. Comment peut-il savoir ce que toi tu ressens ? C’est une attitude qui m’agace profondément. bisous

      Aimé par 1 personne

      1. C’est triste qu’on t’accuse de mentir par rapport à qque chose que tu as bel et bien ressenti! Je n’en reviens pas. Mais bon, on n’est pas tous pareil et bcp ne sont pas habitués à jouer jeu franc par rapport aux ressentis!

        J'aime

  5. Pour le reste, j’ai aussi cette tendance à me dévoiler assez facilement et rapidement, à partager mes faiblesses, mes doutes sans trop de limite. Avec le temps, j’ai appris à moduler en fonction de l’interlocuteur. En quelque serte, j’ai appris à me protéger un peu ( un tout petit peu ). j’ai remarqué que certaine personne ont cette tendance à utiliser la sincérité des autres pour s’engouffrer dans la brèche et faire mal ! Je n’ai plus envie de me livrer à ses gens-là. Un exemple, le père de mon fils. Un jour dans une ambiance très favorable, je m’approche de lui pour lui dire :  » excuse-moi pour tout ce qui c’est passé  » persuadé dans le fond qu’il allait me répondre :  » moi aussi je m’excuse » et le mec me répond du tac au tac :  » oui, je t’excuse ». je suis restée bouche-bée ! Maintenant quand je veux reconnaitre une erreur ( car pour moi c’est important aussi de reconnaitre mes erreurs pour avancer ) , je continue à le faire mais j’ajoute : « s’il te plait, je ne veux aucun commentaire ». Pour moi, maintenant la limite se situe là ou se trouve mon seuil de tolérance. Mais je suis convaincu dans le fond qu’être au plus proche de nous-même est une vraie qualité. Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as tellement raison, c’est une qualité que la majorité n’a pas et c’est pour ça ne la comprend pas. Tant pis pour ceux qui n’apprécient notre transparence, ils sont perdants! Je me baliserai désormais un peu plus quand mêne. Merci d’avoir pris le temps d’échanger avec moi. Bisous à toi aussi 🌷

      J'aime

  6. tu as bien raison exposes toi, sois naturelle , pas fausse , restes vraie,toi-même ,fait sortir tous ses sentiments de haines de peurs de craintes d’angoisses de tourments et fais de l’amour un nouveau jour afin qu’il en demeure amant..

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s