En pause des mots

Quand les mots ne sont plus appropriés.

Quand ils m’étouffent au lieu de me soulager.

Quand ils se vident d’emblée,

De tous les sens qui leur sont attribués .

Quand ils ne sont plus à la hauteur,

De la tourmente remuant des vagues dans mon cœur.

Je préfère me taire,

Je préfère ne plus m’en faire.

Je choisis le silence pour honorer ma valeur,

Et pour réconforter ma grande peur.

Je choisis le silence pour rendre hommage à toutes les guerres jouées

Ainsi que les victoires que j’ai remportées,

Tout au long de mes 41 ans d’existence mouvementée.

Je choisis le silence car les mots insultent ma douleur!