Lettre à mes trois amours

(De la série d’articles « Capteur de rêve« )

Mes chers enfants de mon coeur, encore une fois, un nouveau 14 février et toujours dans notre nouvelle réalité de famille monoparentale depuis que vous êtes venus au monde.

Vous célébrez cette année loin de moi et moi loin de vous. Un autre changement dans notre vie. Le prix à payer pour vous voir une semaine sur deux.

Toutefois, ce qui n’a jamais changé, c’est l’amour infini que votre mère (ou maman-chef comme m’appelle mon petit Noah 😁) a pour vous.

Permettez-moi de revenir sur ces deux années qui ont chamboulé notre vie pour parler de notre combat d’amour.

Ces dernières années m’ont démontré avant tout que je suis une mère chanceuse d’avoir trois magnifiques enfants qui l’aiment et qui voient en elle une femme forte.

Durant les moments les plus douteux, les plus remplis d’incertitude, de peur, vous m’avez donné le push pour me remettre debout et devenir plus solide. Oui c’est vous.

Je me suis battue pour vous quand tout me poussait à lâcher prise et baisser les bras. J’ai puisé ma force de vous. Oui de vous.

Des fois, vous étiez la mère et moi l’enfant. Vous me preniez dans vos bras pour me consoler, vous me chuchotiez des mots dont l’effet était magique, guérisseur. Vous le faites encore. Vous entendre dire que je suis la meilleure maman au monde alors que je me sentais nulle, incompétente me remplit de bonheur et de fierté.

Vous aviez votre propre combat à mener, vous deviez apprendre à vivre avec une nouvelle réalité, entre les valises, entre deux maisons, perdus entre deux façons de faire, deux mentalités, deux personnalités.

Vous deviez gérer vos déceptions, vos blessures, votre peur et votre insécurité. Vous avez réussi à s’en sortir avec brio malgré tout.

Votre combat n’est pas terminé. Les blessures ne sont pas encore guéries mais ce n’est qu’une question de temps.

J’ai manqué à mon devoir envers vous des fois à cause de mon propre combat. J’ai été égoïste des fois d’avoir pensé à ma propre douleur plus qu’à la vôtre. J’ai essayé du mieux que je pouvais de jouer mon nouveau rôle de mère mais je n’ai pas été parfaite. J’ai aussi mes faiblesses, mes propres peurs et mes angoisses comme tout autre humain.

Sachez que votre mère est ce qu’elle est devenue grâce à vous.

Vous et moi formons une belle équipe, une famille, notre famille à nous.

Rien ne changera cette relation, rien ne diminuera cet amour que j’ai pour vous depuis le premier moment où je vous ai sentis bouger dans mon ventre.

Je suis fière de vous et je vous remercie d’avoir été aussi patients, résilients et ouverts au changement que nous avons tous vécu.

Je vous remercie de croire en moi et de me faire confiance.

Comme dirait Céline Dion, « je nous aime à l’étroit ». Je vous souhaite une bonne St-Valentin.

https://youtu.be/dZ8zU1gvWeQ

27 réflexions sur “Lettre à mes trois amours

  1. Mais quelle belle lettre d’amour ma Dina…. Tu vois moi aussi j’ai 3 enfants…. Décidément….. Beaucoup de choses communes….. Sur 2 continents différents…
    J’ai dormi une heure et je suis déjà réveillée, maudit sommeil…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci belle Maud!
      Je m’apprête à me coucher en espérant une meilleure nuit que ses précédentes. Je regarde l’heure et c’est 4 h du matin dans ton coin du monde (où aussi se trouve l’homme qui a mon coeur). De tout coeur avec toi pour la journée. Essaie au moins de fermer les yeux en faisant le vide.
      En effet, bcp de points communs 😍😋.

      J'aime

    1. Tony, ils n’ont pas choisi ce qui est arrivé. Si je suis solide aujourd’hui, c’est parce qu’ils avaient besoin que je le sois. Je suis leur Nord et ils sont mon repère. Qd j’avais le goût de tout lâcher, en les regardant, je me suis saisie. Je les vois s’épanouir jour après jour et ça me fait du bien. Je crois que je réussis….
      Merci pour ton petit mot encourageant. Bisous Tony

      Aimé par 1 personne

  2. Un beau message d’amour pour tes trois amours Dina. Reconnaître ses faiblesses, ses erreurs je trouve que c’est le plus beau témoignage d’une mère pour ses enfants. Dans ce combat tu as été et restera à leurs côtés. Même si la blessure est différence pour chacun. La présence, les mots, l’amour c’est ce qui compte, ce qui a de la valeur dans la vie et dans l’histoire que vous construisez ensemble.
    Je t’embrasse bien affectueusement Dina.

    Aimé par 1 personne

    1. Quand on reconnait ses erreurs, on est capable d’ajuster le tir et trouver des solutions. Je suis une fille portée sur les solutions. Et il ne faut pas s’empêcher de trouver de l’aide professionnelle. C’est primordiale pour avoir un point de vue détaché et neutre. Presque 2 ans plus tard, on continue à 4 de rencontrer une travailleuse sociale une fois aux 2 semaines (en fait la semaine où je les ai car le papa veut rien savoir). C’est notre espace pour s’exprimer, régler nos petits désagréments (normal ds une famille et surtout avec une ado et une pré-ado), de faire de la méditation ensemble, de rire, de pleurer, de s’accuser, de s’excuser, de se pardonner, de ne pas être d’accord, de faire des câlins, de se dire je t’aime). On a réussi à se construire une vie à notre image, colorée comme nous. La TS nous le dit souvent : vous êtes une famille colorée et je vous adore. J’en suis fière! Je t’embrasse aussi ma belle❤️

      J'aime

  3. Dina, je vois que tu as passé une bonne fête de « Sans-Valentin » loin des yeux mais près du Cœur !

    Parce que le « Red Day » signifie bien plus qu’une simple fête des amoureux, c’est chez toi avant tout la fête de l’Amour avec un A majuscule, l’amour universel, inconditionnel, l’amour qu’une Maman-pour-la-vie porte à la chair de sa chair et qui surpasse tout !
    Pas de valentinage romantique, non, mais des preuves d’amour, des déclarations authentiques, parce qu’il ne sera jamais d’amour aussi pur et instinctif que l’amour qui vous unit de façon naturelle et évidente.

    Contre vents et marées, de champ de bataille en champ de bataille, tu es cette « Mother Courage » qui choisira toujours le parti de la Vie, la Maman aimante et attentionnée qui sait être à 100% sur tous les fronts, parce que tu as « du cœur » et que ce cœur-là se nourrit de courage !

    Amour maternel,
    Amour éternel !
    🦋🌷


    😘

    Aimé par 1 personne

    1. Ton message accompagné de cette magnifique photo me touchent beaucoup.
      Je célèbre l’amour à la longueur de l’année car ma religion est l’amour. Je ne crois qu’en ça. C’est mon mode de vie avec tous ceux qui m’entourent. C’est la leçon que j’apprends à mes enfants. Aimer et aimer.
      Pour ce qui est Sans-Valentin, j’ai pris un red vino à la santé de celui qui fait vibrer mon âme sans même me toucher, qui me rend heureuse par ses mots tendres et fait scintiller mes yeux de 1001 étoiles sans même le voir. Si par hasard tu le croises, peux-tu lui faire un message? Je forcerai les circonstances pour pouvoir le serrer ds mes bras un jour….☺️😉💕

      Aimé par 1 personne

  4. Une très belle lettre qui me touche beaucoup ! Comment ne pas douter, comment ne pas culpabiliser, ne pas se replier quand on traverse des périodes difficiles ? Pourtant, la vie reprends ses droits et en effet savoir reconnaitre ses faiblesses est une vraie qualité. Je ressens aussi cette force que nous offre les enfants pour s’en sortir… Une maman courageuse, aimante… bises

    Aimé par 1 personne

    1. Un merci du coeur! Le doute, la colère voir même la rage, la culpabilité, les montagnes russes émotionnelles, le deuil….vraiment dingue. Qd je regarde derrière moi, je me demande comment j’ai fait pour m’en sortir avec un minimum de dégâts. Seule sans famille pour me soutenir, quasi-seule, j’aurais pu me réfugier dans plein de cochonneries. Je ne l’ai pas fait! J’ai patienté, médité, tricoté, écrit, pleuré, dansé et enfin trouvé la paix. De moins de deux ans, d’une femme défaite à une femme épanouie, qui croque la vie à plein dents et se demande comment rajouter des heures à sa journée pour faire tout ce qu’elle a envie de faire. Je vois aller mes enfants et je me dis “we made it!”. Bisous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s