Écrire pour ranger le bordel

img_7514

L’envie d’écrire m’attrape à chaque soir, aussitôt que mon corps m’envoie le signal qu’il est temps de me diriger tranquilement vers le lit.

La journée étant dans le corps, je ressens un besoin urgent de ranger ce bordel mental avant de me livrer aux bras de Morphée.
Et c’est l’écriture qui m’aide à faire ce ménage des idées.

De plus, écrire m’aide à retrouver mon calme et ma zénitude lorsqu’un orage émotionnel fait rage à l’intérieur de mon être.

Ça canalise mes émotions en les nommant pour me débarasser après de leur effet négatif sur moi.

Écrire c’est mon outil d’expression. Plus que ça! C’est mon moyen de communication avec le monde extérieur qui m’entoure.
C’est une invitation à rentrer dans ma bulle sans m’envahir.
C’est ma façon d’échanger, d’apprendre, de partager, de grandir et de cheminer.
Et c’est moins cher qu’un psy!

Lorsque j’écris, je plonge dans un monde parallèle dépourvu de pollution auditive et de nuisance de toute sorte. Je décroche de mon entourage et je m’oublie litérallement dans le monde magique du mot. J’entre en transe, c’est pourquoi je dois établir des balises toujours et ce, avant de commencer, pour pouvoir mettre mon point final et revenir à la réalité.

Mon retour se fait dans le calme absolu, le calme après le passage de la tempête.
Sauf que cette tempête ne provoque pas de dégât.

Au contraire!

Elle me fait tanguer sur mes vagues internes pour me ramener aussitôt sur la terre ferme, en me laissant dans un état de bien-être paisible.

Quelque soit le tourbillon qui tramait en moi, et après avoir accouché de mon texte, une sensation délicieuse m’envahit. On y devient accro!
Ça devient une nécessité avant de fermer les yeux.
Un ménage dans tous les sens du mot!

“Ecrire, c’est comme être amoureux, on est nouveau, libre – et porté par un désir formidable.” Francis Dannemark

15 réflexions sur “Écrire pour ranger le bordel

  1. Vous lire, c’est un peu tomber en amour avec vous. Lire pour ranger un bordel ? Pourtant, un tel endroit est le lieu de prédilection aux mille plaisirs inavouables. Oui lire est un plaisir! En toute heure du jour ou de la nuit. Plaisir coupable et que jamais je ne me lasserai de satisfaire. Pour mon bonheur et le vôtre.

    Aimé par 1 personne

  2. Au bord d’elle, aux limites de ses coins obscures; je me déshabille des mots qui encombrent mon esprit et je me livre nu aux bras du marchand de sable qui me promet que cette nuit sera pleine de rêves insensés.Bonne journée Miss Dee.

    Aimé par 3 personnes

  3. Je suis moi aussi portée par ce besoin irrésistible d’écrire le soir à l’heure où tout se tait, où la nuit m’invite à me délester de tout ce qui ne m’appartient pas ou à oser davantage.
    L’écriture est une libération, l’instant dans lequel le vide cohabite avec le plein, où nous nous donnons une chance d’être nous-mêmes.
    Affectueuses pensées Dina.

    Aimé par 2 personnes

    1. C’est une vraie introspection qu’on fait. Ce n’est pas tout le monde qui est capable de rentrer à l’intérieur de lui et brasse des émotions. Ça demande du courage. Merci pour tes chaleureuses pensées, Marie. Un vrai plaisir de lire ton feedback. Amitiés

      Aimé par 2 personnes

  4. Oui, écrire & décrire sont finalement 2 verbes très faciles à rapprocher ! 😉
    Bon, je vois ce que tu ressens, Dina… Je connais moi aussi ces moments de calme relatif, où on a l’impression que la Vie nous consent enfin un bref regard de tendresse ! 😚
    Et alors là, on n’a qu’une seule envie, c’est de se délester, retirer l’excès l’abus (voire l’abus d’excès) de toute la négativité contenue dans nos cellules grises, pour en faire quelque chose de puissant et constructif.
    Un peu comme un musicien qui place des notes et des soupirs sur une partition, en fait ! Mais toi, quand tu te places pendant un instant au milieu de nous tes lecteurs, tu y ajoutes de la pudeur et de la sincérité (parce que chez toi, intelligence et courage… font bon ménage).

    Tiens justement, ça tombe bien, je suis à la recherche d’une « femme d’intérieur » une véritable petite fée du logis, pour le grand nettoyage de printemps qui arrive bientôt… Je profite que ton blog soit plus visité que le mien, pour passer une annonce ! 😁

    bibises 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Allô Yannucoj,
      Tu viens de me donner des idées. Utiliser mon blog pour faire des pubs. Joindre l’utile à l’agréable😍$$$ 😂😂😂.
      Bon passons au sérieux, je te remercie de ce beau témoignage qui me remplit de fierté et m’encourage à aller de l’avant.
      Malgré tout ce que la vie m’a réservé à un moment donné, ma matière grise n’a jamais manqué de particules roses 😁☺️. Je suis née avec du positivisme dans mon code génital…heureusement! Mes particules aux 50 nuances de rose ne cessent de livrer des batailles pour que je puisse triompher sur les coups de la vie. C’est au quotidien.
      Je te souhaite une journée dans la douceur (tiens, c’est mon meilleur souhait que de souhaiter de la douceur😉😍) et un bec de par chez nous😘

      Aimé par 2 personnes

    1. Depuis que j’écris, je me sens différente. Plus libre, plus légère, plus en maîtrise de mes émotions. C’est autant une thérapie qu’un plaisir. Oui on est chanceux d’avoir le don de l’expression. Bisous et bon wekend☺️

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s