Les attentes vs les déceptions


Nous avons tous des attentes à chaque moment de notre vie, qu’on le veuille ou pas, et ce malgré que nous savons que ces attentes nous décevront.
Chaque jour m’apprend une nouvelle leçon de lâcher prise et que j’ai aucun contrôle sur le futur. Nous devrions planifier de notre mieux sans nous attendre à des miracles. Tout positif qui découle après est un cadeau qu’on acceuille avec reconnaissance.

 » On n’est jamais mieux déçu que par soi-même. » Jean-Marie Poupart

Je m’explique par un exemple concret de ma vie quotidienne et qui est un exemple de la vie de monsieur et madame tout le monde : je planifie une sortie de A à Z avec les enfants. Je n’oublie rien. Je prépare tout d’avance. Je projette de faire telle ou telle activité qui fait plaisir à chacun d’eux. Je vis le pré-jour J avec beaucoup d’enthousiasme en sachant que cela fera leur plaisir. J’anticipe leur excitation, leurs cris de joie…est-ce que cela se déroulera comme prévu?

Le jour J est là, la préparation pour sortir ne va pas comme je prévoyais. Faire en sorte que trois enfants soient prêts en même temps n’est pas toujours une mince tâche. Nous voilà, enfin, prêts!
Dans l’auto, à 500 mètres de la maison, mon ado se rappelle qu’elle a oublié sa tablette qu’elle ne peut « survivre » sans! Pas question de partir sans l’avoir entre ses bras! Après tout, c’est son bébé (ça c’est ses propres mots!). Comment peut-on partir sans son propre bébé? Elle joue sur mes fibres de maman poule! Je reviens sur mes pas, je lui file les clés et elle part comme une flèche récupérer son « bébé »!!!!

Quelques minutes plus tard, elle réapparaît avec son beau sourire vainqueur et sa tablette chérie serrée contre elle. À ce moment précis, mon « bébé » à moi de presque 5 ans me dit qu’il veut aller à la salle de bain. La tension monte, je commence à avoir chaud. Je respire par le nez comme me dit souvent chéri et je descends avec mon gars pour qu’il puisse soulager son besoin biologique avant la deuxième tentative de départ.

Dans l’auto, et avant de partir le moteur, je lance un dernier appel à ma troupe pour savoir si tous leurs besoins sont satisfaits! Un OUI sûr retentit et nous voilà partis.

Arrivés à destination, ma pré-ado me dit sans aucune gêne « T’es pas sérieuse maman, tu nous amènes ici? C’est vraiment plate! ».

Et voilà, ma première déception de la journée! J’avale avec amertume sa remarque et j’affiche un beau sourire en lui répondant « tu vas voir, on va s’amuser pareil! »!

Entre temps, les yeux de mon ado scrutent les lieux à la recherche d’une prise électrique et d’une affiche de « Wifi gratuit »! Elle sera heureuse dans la mesure où cet endroit répond à ces deux critères primordiaux : la prise et le wifi!

On demande au personnel si on peut avoir le mot de passe de l’internet. On nous répond que malheureusement cet établissement n’offre pas ce service aux clients. Aucune surprise de ma part car c’est un endroit où les « clients » viennent S’AMUSER donc s’ils veulent « surfer le web », vaut mieux rester à la maison! Mon ado elle, est en humeur massacrante! Elle se demande pourquoi elle a accepté de nous accompagner!

Ma deuxième déception de la journée! Et dire que je voulais leur faire plaisir….

On s’amuse donc comme on peut malgré mes deux premières déceptions et les commentaires désobligeants de mes 2 vieilles.

Vient le temps de manger! La commande que j’ai passée quelques jours plus tôt auprès de cet établissement n’a pas été « reçue » pour une raison quelconque. Mon fils qui est de nature capricieuse par rapport à la bouffe ne trouve rien à manger sur le menu qui soit à son goût (il ne mange ni viande ni poulet, seulement des croquettes)! Il commence à pleurer! Il veut aller au « Mcdono » (Mcdo) pour ses croquettes et jouer dans l’aire de jeu du Mcdono car « it’s more fun » (ses propres mots). Donc pas question de rester icitte!

Ma troisième déception de la journée! Ah non, je ne permettrai plus aucune de plus!

Je décide de retourner chez nous, déçue tel qu’un commandant d’une armée défaite, mon drapeau en berne. Ma troupe est contente. C’est plus le fun à la maison! Il y a l’internet, la PS4, les croquettes!!!

Une leçon de plus apprise : je ne fais plus aucune attente d’avance. Je ne projette plus le cours d’action. Je laisse les choses venir comme elles viennent pour éviter toute éventuelle déception et en conséquent, un coup à mon petit coeur de maman-poule-qui-veut-faire-plaisir-à-ses-petits-poussins-difficiles-mais-faciles-à-satisfaire!
S’attendre à beaucoup des autres, c’est garantir une blessure. C’est comme tout dans la vie, « Trop espérer, c’est se préparer des déceptions. » On s’attend à être traité de la même façon dont on traite les autres. On s’attend à être aimé, comme on aime les autres. Le jour où on cesse de s’attendre à quelque chose, c’est le jour où l’on commence à vivre en paix, en amour et en reconnaissance.
Je n’ai pas encore atteint à 100 % cet état de transcendance mais ça fait partie de mon cheminement personnel dans la vie de tous les jours.

 » Tout le bonheur du monde est dans l’inattendu. » Jean d’Ormesson

2 réflexions sur “Les attentes vs les déceptions

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s